Dentiste

Risques concernant l’extraction d’une dent :

Concernant les patients sous biphosphonates par voie intraveineuse (Arédia® ou Zométa®) il existe un risque de nécrose des mâchoires après les gestes agressifs buccodentaires (avulsions).

Il semble que le risque de complications apparaisse après un an de traitement à raison d'une injection de produit par mois, administrée dans le traitement des cancers, les injections ne sont pas aussi fréquentes et importantes dans le traitement de la dysplasie fibreuse des os. Lorsque le risque existe, il faut, dans la mesure du possible, éviter tout geste agressif sur les maxillaires.

La prévention consiste à avoir un examen odonto-stomatologique avant de débuter le traitement et ensuite un examen 2 fois par an. Le traitement de la nécrose des mâchoires est fonction de la tolérance de cette complication et il fait essentiellement appel au traitement antibiotique prolongé et antalgique. Le traitement chirurgical aggrave souvent la nécrose.

L'avulsion des dents de sagesse n'est jamais obligatoire. On peut les enlever au stade de germe (14, 15, 16 ans) avant qu'elles évoluent et puissent, en cas de manque de place, dégrader le résultat d'un traitement orthodontique. Plus tard, on peut les enlever en cas de complications (douleurs, abcès) pour éviter la récidive de ces accidents. Mais le traitement des complications elles mêmes demeure médical (antibiothérapie, antalgiques).

Pr. J.L. Blanc, Chef du Service de Stomatologie et de Chirurgie de la Face, H.P. - H.M. La Timone Marseille

 

Les ostéonécroses de la mâchoire sont rares et les observations actuelles portent sur des sujets atteints d’une affection maligne et traités par des prescriptions élevées de bisphosphonates par voie veineuse. Il faut donc rester serein et objectif.

La transparence veut que nous n’éludions pas ce sujet comme aucun autre d’ailleurs. Le docteur Bertrand Naveau de l'APHP Lariboisière est intervenu sur ce thème lors de notre congrès du 19 avril 2008 : lire le compte-rendu

Vous pouvez nous faire part de votre vécu : contactez-nous

 

 

 

Dernière mise à jour en Avril 2008